Créer son entreprise requiert de bien préparer son projet. Afin de s’assurer du bon déroulement de cette création, quelques étapes cruciales doivent être respectées. Ainsi, une fois votre secteur d’activité défini, vous vous attellerez à étudier le marché, choisir votre structure, votre site, vos partenaires et éventuellement votre personnel.

Finalement, après enregistrement auprès des institutions légales et création de tous vos documents internes, votre société pourra ouvrir ses portes. Les quelques informations suivantes vont pouvoir vous apporter des données en réponse à votre question : “Comment créer une entreprise ?”.

Choix d’un type d’activité

Dans un premier temps, vous devrez réfléchir à la thématique de votre future entreprise. Elle devra, bien évidemment, porter sur un sujet que vous maîtrisez parfaitement, voire même, pourquoi pas, qui cadre avec votre cursus. Ainsi si vous avez étudié le droit, par exemple, vous tendrez à ouvrir un cabinet d’avocat ou une étude notariale, selon votre niveau et votre spécialisation.

Quel que soit le domaine d’activité choisi, vous ne devrez pas, non plus, perdre de vue le côté plaisir et/ou passion. En effet, vous lever chaque matin pour aller pratiquer un métier qui vous passionne vous facilitera grandement la tâche et sera un des premiers gages de la pérennité de votre société.

Etude de marché

Après avoir élaboré votre projet, mûrement réfléchi, et avant d’aller plus loin dans votre création, il sera très certainement important, voire essentiel, de procéder à une étude de marché. Elle vous aidera à juger si votre création est viable, si votre cible de clientèle est réelle, comment se situe la concurrence, quels doivent-être vos prix, quelles seraient vos marges.

Bref, toute une série de positionnements qui vous aideront à ne pas vous lancer à l’aveugle dans votre projet, à prévoir les bons équipements, et toute question de ce type. Si certaines sociétés sont spécialisées dans ces études de marché, des étudiants en école de commerce, savent aussi, parfois, porter ces dossiers et vous offrir des résultats intéressants pour des moindres coûts.

C’est un des éléments clés de “comment créer son entreprise”.

Choix de la structure, des associés éventuels

Vous avez défini votre axe de travail, vous savez exactement ce que vous allez faire. Il vous reste à déterminer comment vous allez vous lancer dans cette belle aventure. Serez-vous seul ou à plusieurs ? Le choix de la structure peut dépendre de cette première question, mais pas uniquement.

En effet, selon ce que vous voulez faire, disposer de salariés ou non, avoir un atelier de production, une entreprise commerciale, artisanale, une start-up, travailler à temps complet ou en complément d’une autre activité, certaines structures de sociétés sont plus adaptées que d’autres.

De l’entreprise individuelle à la SA, en passant par l’auto-entreprise, l’EURL ou la SARL, de nombreuses possibilités existent. A vous de voir ce qui vous correspond et d’en discuter avec les personnes compétentes (service juridique, comptable, etc.).

Choix d’un site

Votre installation passera également par le choix d’un site pour votre entreprise. Selon votre activité, vous opterez pour des locaux différents. En effet, une étude notariale nécessitera des bureaux, dans de beaux quartiers, un centre-ville sera donc à envisager. A contrario, si vous comptez ouvrir un atelier, vous tendrez probablement à vous installer dans une zone industrielle capable de vous fournir des locaux adaptés et une surface suffisante, sans omettre une capacité d’accueil de poids-lourds pour vos livraisons, par exemple.

Pour votre site, vous pourrez, si votre trésorerie le permet, investir dans vos propres locaux. Sinon, la solution de la domiciliation d’entreprise peut se révéler une piste très intéressante, non seulement pour une première installation mais aussi pour agrandir votre champ d’action.

Choix des partenaires

Cette fois, votre projet est bien avancé, vous commencez à voir clairement se définir les grandes lignes de “comment créer son entreprise”. Il vous reste encore à en finaliser certains contours.

Bien sûr, vous avez déjà, certainement, réfléchi aux apports financiers nécessaires et ce dont vous pouvez disposer, personnellement. Vous aurez donc, probablement, la nécessité d’un complément de financement. Que ce soit par des associés, des financeurs privés ou un banquier, les études déjà réalisées précédemment (voir ci-avant) vous permettront d’établir un dossier qui vous ouvrira grand les portes de la négociation et qui démontrera que votre projet de création d’entreprise est sérieux et, surtout, parfaitement rentable dans le temps.

Et, là aussi, selon le type de projet et la structure, vous aurez besoin d’autres partenaires, qu’ils soient comptables (voire commissaire aux comptes), juridiques, ou assureurs, entre autres.

Envisager les emplois nécessaires

Pour votre entité, selon son domaine d’activité, vous devrez peut-être aussi créer des emplois. Il vous faudra alors effectuer la recherche des personnes qui viendront apporter leur savoir-faire. Le Pôle Emploi et les agences d’intérim, notamment, seront alors des passages obligatoires pour recruter vos futurs salariés. Vous appuyer sur ces organismes vous garantira de ne voir postuler que des candidats dont les connaissances correspondent à vos besoins.

Cependant, vous pourrez également utiliser les journaux et les sites internet en y déposant vos offres de travail. Dans ce cas, il vous incombera la charge de sélectionner les candidats parmi les réponses reçues.

Enregistrement

Voilà, tout est cadré, il ne vous reste quasiment plus qu’à finaliser tout ce travail et aller fièrement enregistrer votre société afin d’obtenir un registre du commerce ou des métiers et pouvoir débuter votre activité. Le dépôt d’une annonce légale, du capital, l’enregistrement des statuts, vous êtes maintenant parmi les entreprises de France et la grande aventure commence enfin pour vous : vous êtes un créateur d’entreprise !

Préparation des documents

Enfin, dernier détail, mais non des moindres, avant d’ouvrir vos portes : la préparation de tous vos documents administratifs et commerciaux. Votre société ne pourrait en effet fonctionner correctement sans ces derniers. Imaginez si votre client vous demandait un devis et que vous lui présentiez un document “nu”, sans en-tête, ni logo… Votre image manquerait de sérieux. Ainsi, vous ferez imprimer des documents pour vos futures factures, vos devis, vos courriers et vos cartes commerciales, etc. à votre adresse ou celle de votre domiciliation d’entreprise.